Caractère
Standard
®
Album photos
Bon à savoir
L'élevage
♂ Nos mâles
♀ Nos femelles
Nos chiots

L'utilisation du Vari Kennel

Avec l’aimable autorisation d'AREG Éducation canine
« La cage, un outil structurant »
Petit article débatant de la question.
[Bart, 2 ans, stage AREG chien réactif]

Alors je vous vois déjà vous indigner :

« Une cage ? Jamais je ne mettrais mon chien là-dedans ! Je n'ai pas pris un chien pour l'enfermer. »

Et vous avez raison !
Mais attendez quand même la suite, cela va assurément vous intéresser.
ATTENTION CEPENDANT :
je connais des particuliers et même des éducateurs canins qui laissent leur(s) chien(s) de 6 à 7h d'affilées en cage ; nous sommes bien d'accord, ceci est une utilisation abusive de l'outil et même de la maltraitance.
Vous pouvez consulter un article très complet sur l'utilisation du Vari Kennel très intéressant et détaillé avec l’aimable autorisation de Coeur Canin
En réalité ce n'est pas tant l'outil cage qui est important ici, mais l'attribution au chien d'un espace personnel.

Les problèmes comportementaux sont apparus lorsque le chien a été accepté à l'intérieur de la maison.

Pourquoi ?
Simplement car avant les chiens erraient, étaient à l'attache ou au chenil, bref ils ne faisaient pas partis de notre quotidien.
Et ce n’était pas plus mal… car je peux vous assurer que la majorité des chiens souffrent de cette promiscuité imposée et permanente.

De base un chien n'est pas fait pour vivre avec les humains, nous n'avons pas les mêmes codes, c'est un fait nous sommes différents.Je ne dis pas ici que c'est impossible de vivre avec ses chiens, je souligne simplement le fait qu'il faut vouloir s'adapter un minimum.
Si je vous dis que la plus grande partie des soucis comportementaux je les règle avec l'attribution d'un espace personnel au chien ?

Un peu d’anthropomorphisme :
Vous êtes en vacances chez des amis.
Vous y passez 2 semaines et vous dormez sur le canapé dans le salon.
Au début tout va pour le mieux mais au bout de quelques jours vous n'avez plus la possibilité d'avoir votre propre bulle.
Vous ne pouvez pas vous couchez lorsque vous voulez, bouquiner sans avoir des passages dans le salon… bref vous n'avez pas de tranquillité.

Et quel confort cette tranquillité !
Étrangement c'est à ce moment que des tensions vont apparaître...

Pour le chien c'est pareil, il doit avoir un espace pour lui, sécurisé où il se sent bien.
Un espace où il est en mesure de se retirer à sa guise pour s'y reposer, pour manger, pour jouer, pour ronger ses os...
Ce système je le mets en place dès l'arrivée du chiot.

Si les gens n'ont pas de pièce fermée, j'utilise une cage ou un parc (bien que personnellement je préfère la cage, car bien moins dûre à accepter psychologiquement).
Nous ne devons pas avoir le chien dans les jambes toute la journée.

Si c'est le cas, il y a un problème.

Il y a des chiens incapables de se poser en présence d'humain ou de stimulations, ce n'est pas quelque chose d'acceptable, car c'est certes une situation épuisante pour nous, mais également et surtout pour le chien.
Pour les chiots :
L'introduction de la cage pour un chiot se passe très facilement, il faut simplement l'associer à un endroit positif.

De plus elle est utilisée pour l'apprentissage de la propreté, de la solitude, la gestion de la frustration, le détachement, le calme et surtout pour éviter les destructions possibles dans la maison.
Elle permet également de le transporter en toute quiétude et sécurité en voiture mais également lors de vos déplacements.
La cage étant transportable vous transportez la chambre de votre chien partout et ça c'est extrêmement confortable et sécurisant pour votre chien.

Jamais il ne vous viendrait à l'idée de laisser une enfant de 4 ans seul dans votre salon, alors pourquoi le faîtes vous pour le chiot ?

La cage est structurante, elle permet sans avoir à user de stratagèmes aussi douteux que ridicules d'expliquer les choses simplement à votre chiot.
Combien de temps l'utiliser ? Voilà une question redondante, mes chiots y dorment pour la gestion de la propreté (entre autre), mais je viens les sortir dans la nuit.

On ne peut pas enfermer un chiot de 2 mois et espérer qu'il tienne jusqu’à 8 heures du matin. Non !

Si vous utilisez la cage, vous devez le sortir au moins une fois pendant la nuit. La journée, ils sont en cage sur des périodes de maximum 3 heures.

En voiture, dans la maison c'est pareil. Dès que je m’absente, mes chiots sont en cage, pour 5 minutes comme pour 2 heures.

Pour les adultes :
Pour les adultes la phase d'adaptation est plus longue, surtout pour les chiens atteints d'anxiété de séparation ou qui n'ont jamais été frustrés de leur vie. Mais l'introduction se fait exactement de la même manière, sur de courtes périodes et elle doit être associée à quelque chose d’extrêmement positif.

La cage apporte / apprend :

• la propreté
• calme et solitude
• d'éviter les destructions
• transport
• endroit de tranquillité/repos
• gestion de la frustration
Des plages de maximum 3h et surtout une balade TOUS les jours et une dépense mentale TOUS les jours.
Si vous ne pouvez pas faire ça, n'utilisez pas la cage et en fait... ... ne prenez pas de chien.
Un chien est un investissement.
La cage n'est pas un outil miraculeux, elle permet de structurer de façon simple un chien, mais a cette action si vous faites également le nécessaire de votre côté.

Catherine Bondiau
Nous sommes également bien d'accord sur le fait qu'une pièce attribuée au chien a exactement les mêmes effets sur lui, à noter néanmoins - et ceci surtout pour les chiens anxieux - que plus le chien a d'espace à gérer, plus il risque de stresser.
La Forge Saint ÉLoi
© 2014-2018