Caractère
Standard
®
Album photos
Bon à savoir
L'élevage
♂ Nos mâles
♀ Nos femelles
Nos chiots

Témoignages sur l'utilisation du Vari kennel

Témoignage n°1
Témoignage n°2
Témoignage n°3
J’ai le plaisir d’avoir choisi une Parson Russell femelle comme animal de compagnie, une chienne très affectueuse au caractère bien trempé.

J’ai décidé de suivre les conseils de mon amie Catherine et d’éduquer ce mignon petit chiot d’à peine 1 kg en Vari Kennel ; pourtant ce choix est souvent mis en question, et je n’étais pas tout à fait convaincu moi-même au départ.

Or cet "outil" m’a d’abord permis d’apprendre la propreté à mon chien en un temps record.

Puis j’ai constaté avec le temps que l’endroit est vite devenu son terrier, le lieu de la maison où se reposer et éviter les va-et-vient en cas d’affluence.
Je peux me vanter en disant qu’il n’y a jamais eu ni d’aboiement de solitude, ni détérioration de mon mobilier chez une race canine aillant une forte attirance pour ce genre de pratique.

Mon chien sait se situer par rapport à nous et peut facilement être confié durant mes vacances, le Vari Kennel reste son repaire et son refuge, transportable à part entière.
N’étant pas attiré à la base par ce genre d’éducation, je la conseille d’autant plus vivement aux personnes souhaitant un animal de compagnie.

Pour les personnes sceptiques, je pense qu’il faut regarder la Vari Kennel comme la chambre du chien, son "chez-soi", ce dont nous avons tous également besoin.
Adrien Lafond

Le vari-kennel peut-être perçu au premier abord comme une cage, froide et inhospitalière... mais en fait c'est bien plus que ça !

Il permet de partir l’esprit tranquille, de savoir sa maison et son compagnon en sécurité et heureux, car bien habitué, il y rentrera de lui même.

De plus, de la bonne taille il pourra confortablement patienter votre retour d'un rendez-vous, des courses,

du sport ou d'une obligation quelconque à laquelle il ne peut vous accompagner.

Alors ne faite pas l'erreur de le punir en le mettant dans sa "cage", elle doit rester un endroit où il se sent en sécurité lorsque vous n’êtes pas là.

Pour mon amour de chien Holdup

Jade Martinez
Donnez-leur LEUR maison !
Le fait qu’un chiot partage la maison de ses maîtres entraîne de nombreuses conséquences : devoir de se positionner dans la famille, garder, marquer sa place (en y faisant ses besoins ou des dégâts), mal supporter la solitude de la nuit et le fait d’être seul le jour, d’où des aboiements incessants et des fêtes déplacées au retour des absents ou à la moindre visite.

Je le sais, j’ai eu plusieurs chiennes, pourtant géniales.

Essayez autre chose : donnez à votre chien SA maison. Utilisez un VARI KENNEL (fait au départ pour le transport aérien des chiens et chats). Choisissez la bonne taille et installez-le dans une pièce tranquille, avec dedans une bonne fourrure, puis couchez-y le soir votre chiot après une sortie "besoins".

Quelques bisous, fermez-la porte et couvrez le tout d’une couverture pour couper la lumière.

Votre chien a sa maison, il dort du sommeil du juste, il est très vite propre (c’est chez lui), il n’a pas à s’occuper des bruits et lumières du dehors.

Il aura l’habitude et restera seul le jour (je laisse sa maison ouverte sans obligation d’y rentrer, mais c’est là que je le retrouve souvent).
Il ne détruira pas plus votre maison qu’il ne détruit la sienne.
Il ne se sentira pas en devoir de garder votre maison, pas plus qu’il ne garde la sienne…

Cela paraît un peu idyllique, mais c’est ce que nous avons vécu avec notre dernière petite "Java", notre premier Parson Russel (et nous étions pourtant un peu inquiets de la réputation de ces petites boules d’énergie), grâce aux recommandations de Madame Bondiau dont l’élevage de la Forge Saint Eloi a vu naître Java, et à l’expérience de mes enfants avec "Hefi" (autre Parson géniale de 2 ans maintenant).

Nous avons dès son arrivée chez nous fait l’essai avec bonheur, et comme nous avons 2 maisons, Java a 2 Vari Kennel identiques et ne perd pas ses repaires d’une maison à l’autre.

Ce matin je l’ai réveillée à 9h30, en pleine forme pour une longue promenade en forêt, où, à 5 mois et demie, je la promène depuis peu sans laisse. Un amour.

Je recommande fortement cette solution, pour le bonheur du chien et celui de ses maîtres.

Pierre LAFOND
La Forge Saint ÉLoi
© 2014-2018